Page 1 sur 1

préjudice

Publié : 01 mai 2014, 13:03
par famille50
Bonjour,

cela fait 3 ans que je suis mariée, et mon mari ne parvient pas à se résoudre à attaquer son ex (concubine) concernant la garde des enfants, le partage des vacances et la pension alimentaire.
Ne pouvant plus supporter cette situation qui occasionne de nombreux troubles dans notre quotidien et dans notre vie couple, j'envisage de l'attaquer (elle) pour préjudice morale, en espérant que le juge ordonne une révision complète du dossier

qu'en pensez-vous?
merci

Re: préjudice

Publié : 02 mai 2014, 00:14
par Moderateur-01
Bonjour,
Selon l'article 1382 du code civil : « tout fait quelconque de l'homme, qui cause un dommage à autrui, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer ». En effet, l'article 1382 s'applique par la généralité de ses termes aussi bien au dommage moral qu'au dommage matériel ; que l'auteur d'une faute est tenu à réparation de l'intégralité du préjudice comprenant le préjudice moral.
Cordialement,

Re: préjudice

Publié : 02 mai 2014, 01:25
par famille50
bonsoir,

Que me conseillez-vous de faire ? Car ses deux filles ne sont pas mes enfant. Leur mère impose une pension de 500 euros par mois ! à mon mari ce qui voudrait dire qu'elle en dépense autant de son côté, ce qui est hallucinant pour des enfants de 7 et 9 ans!
Alors que nous les gardons quasiment en garde alternée.Elle a également refusé à mon mari de lui laisser les enfants à noël pendant des années,choisit leur école, et nous impose ses dates de vacances en s'appuyant sur l'ancien jugement cette année car cela l'arrange alors qu'il n'en était rien avant.En bref elle fait ce qu'elle veut de préférence au dernier moment.Ce qui perturbe notre organisation , car de mon côté j'ai deux enfants.Mon mari a très peur d’enclencher une action et de perdre ce qui explique son immobilisme. Mais pour moi la situation n'est plus supportable! :cry:

Merci

Re: préjudice

Publié : 03 mai 2014, 13:07
par Moderateur-01
Bonjour,
Je vous conseille de prendre un avocat et d'engager une action auprès du tribunal pour faire valoir vos droits.
Cordialement,