Page 1 sur 1

jeune enfant : demande d'hebergement principale difficile

Publié : 13 avr. 2015, 15:35
par melle LA
Bonjour,

Voici mon cas, il n'est pas simple et j'ai grand besoin de conseils...

Je suis séparée du père de ma fille(3ans) depuis Juillet 2014.
Nous étions propriétaires d'une maison qu'il a rachetée suite à notre séparation.
J'habite maintenant dans la maison de mes parents qui n'y résident plus. Cette maison se situe à environ 3km du domicile de Monsieur.
Depuis notre séparation, Monsieur vit chez ses parents avec eux et sa sœur(31ans) à environ 25 minutes de mon domicile.
Monsieur dit travailler 3heures par semaine du lundi au samedi pour pouvoir passer beaucoup de temps avec notre enfant.
Je travaille en qualité d'éducatrice dans un foyer d'hébergement pour adultes handicapés mentaux depuis 5 ans.

Actuellement et depuis notre séparation, nous ne sommes absolument pas d'accord sur le rythme de garde de notre enfant. Aussi, je propose chaque mois un planning à Monsieur. Il est libre de le contester ou le modifier, je reste ouverte au dialogue.

Si je me suis séparée de cet homme, c'est pour les raisons suivantes : en Mars 2014 il passe un mois et demi en hôpital psychiatrique. J'ai pu rencontrer à l'époque ses médecins qui ont évoqué en ma présence les termes " troubles du comportement", "troubles atypiques de la personnalité", "tendance schizophrène". Le diagnostique étant en cours et Monsieur a dû prendre un traitement en conséquence (anxiolytique, antipsychotique) entrainant des effets secondaires importants.
Monsieur était alors d'humeur très instable voir agressive régulièrement. Il lui était très difficile d'assumer une vie à la maison avec femme et enfant en bas âge.

Aujourd 'hui, je souhaite avoir l'hébergement exclusif de notre fille pour sa stabilité alors que Monsieur souhaite la garde alternée à raison d'une semaine sur deux.

Nous avons rdv prochainement pour des médiations avant le jugement qui aura lieu en Juin.
J'ai pu rencontrer Monsieur dernièrement (nous n'avons plus aucun contact, c'est sa mère qui fait le lien entre ma fille et moi), et il nie complètement le fait qu'il ait été dit qu'il soit atteint de ce genre de troubles. Il dit que je n'ai pas pu être au courant de ce diagnostique puisque les médecins sont tenus au secret professionnel. il dit que c'est lui même qui m'a révélé sa schizophrénie et qu'à l'époque il pouvait me raconter ce qu'il voulait. Monsieur me dit qu'il est en sevrage de médicament traitant uniquement de l'anxiété, qu'il a été expertisé médicalement et qu'il est "guéri" et qu'il habite chez ses parents la moitié de son temps.
Or, je sais que notre fille lorsqu'elle va chez son père, va en réalité chez ses grand parents qui d'ailleurs s'occupent énormément de l'éducation de notre fille (repas, bain, le coucher..), elle dort d'ailleurs dans la chambre de sa grand mère.

Aujourd'hui, comment prouver tout cela?
Quelles sont mes chances pouvoir obtenir l'hébergement de notre fille?
Comment ne pas être maladroite dans ma demande auprès du juge?

Je reste dans l'attente de vos conseils et vous remercie pour votre aide.

Re: jeune enfant : demande d'hebergement principale difficile

Publié : 13 avr. 2015, 22:55
par Moderateur-01
Bonjour,
Vous pouvez prouver ça par tous moyens. Vous pouvez solliciter des témoignages. Aussi vous pouvez provoquer la nomination d'une assistante sociale. Cordialement,