achat voiture d'occasion, annulation vente

un avocat répond gratuitement à vos questions juridiques en droit du consommateur. Arnaque, vice caché, résiliation, Livraison ...
Avatar de l’utilisateur
linda1984
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Inscription : 09 nov. 2014, 09:10

achat voiture d'occasion, annulation vente

Message par linda1984 » 26 avr. 2016, 16:34

bonjour,


J'ai acheté une voiture d'occasion le 17.02.16 à 3.000€ avec 193.000 km au compteur. Le 27.03 elle est tombée en panne. Je l'ai renvoyée au revendeur garangiste qui me l'a vendue. Et il me l'a rendue le 21.04 en me disant que le turbo avait été réparé et que tout était ok. Sauf que dès le lendemain matin, elle affichait à nouveau le pb d'huile à réajuster et elle n'a plus de puissance (sur une petite pente d'autoroute, je ne dépasse pas les 90km pied au plancher). Je lui ai demandé hier qu'on annule la vente. (au moment de la vente, il avait fait une garantie moteur et accessoires de 3 mois).
Le dépanneur qui avait remorqué la voiture et un autre garaigiste qui l'a vu m'a dit que le moteur se casserait d'ici 1 mois à coup sûr et j'ai peur que le revendeur essaie de gagner du temps pour ne plus être dans la garantie.
J'aimerais savoir s'il serait en droit de déduire le kilométrage que j'ai fait depuis l'acquisition du véhicule (4.000km en plus) et si je peux lui demander le remboursement de la carte grise (245 €).

Merci d'avance pour vos réponses.


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14441
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: achat voiture d'occasion, annulation vente

Message par Moderateur-01 » 26 avr. 2016, 17:51

Bonjour,
En effet, la première étape est d’essayer dans un premier temps de trouver un accord amiable avec le vendeur. Vous lui enverrez pour ce faire, en recommandé avec accusé de réception, un courrier de mise en demeure lui demandant de bien vouloir procéder au remboursement de prix paye ainsi que les frais occasionnés (carte grise) en le menaçant le cas échéant d'un recours devant la justice.
Et si le vendeur ne donne pas suite à votre courrier, la deuxième étape est alors la saisine du tribunal de proximité. Une fois le statut de vice caché reconnu par le juge, le garagiste devra alors procéder à l'annulation de la vente. En outre, du fait que le vendeur est ici un professionnel, il est censé avoir été de mauvaise foi (contrairement à un particulier) et devra alors en plus vous verser des dommages et intérêts

Cordialement,


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message