Placement d'un espace vert en emplacement réservé par la municipalité.

Des litiges et problèmes liés à la vente, achat, location d'un bien immobilier. travaux de propriété ou réparation ...

Modérateur : snoupy

Avatar de l’utilisateur
julienb
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 13 juil. 2017, 14:47

Placement d'un espace vert en emplacement réservé par la municipalité.

Message par julienb » 13 juil. 2017, 15:02

Bonjour,

Ma question concernerait plutôt le droit de l'urbanisme que celui de l'immobilier.
Ma municipalité peut-elle placer l'espace vert de notre lotissement en emplacement réservé ?
Après questionnement à la mairie, celle-ci me dit qu'il est en emplacement réservé sans pour autant me fournir de preuve ( soit en annexe du PLU ou une liste des terrains réservés sur la commune).
En effet, un promoteur ayant un projet immobilier sur un terrain presque contiguë voudrait se servir de notre espace vert pour en faire une route.

Merci d'avance pour votre réponse


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14408
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Placement d'un espace vert en emplacement réservé par la municipal

Message par Moderateur-01 » 15 juil. 2017, 12:34

Bonjour,
Les emplacements réservés sont établis pour les projets d’équipements, les espaces verts ou les programmes de logement social (L. 123-2 b).

Ces emplacements traduisent un engagement des collectivités publiques de mettre en place des équipements publics sur leur territoire. Son application permet de geler tout projet de construction privée. Le terrain qui fait l’objet d’un emplacement réservé est « gelé », vous vous ne pourrez pas utiliser votre terrain comme bon vous semble. Propriétaire d’un terrain réservé, vous bénéficiez en contrepartie d’un droit de délaissement, qui peut mettre en demeure la collectivité d’acquérir le terrain. Si vous décidez d’exercer ce droit, la collectivité disposera alors d’un an pour vous faire part de sa décision d’acheter ou non :

En cas d’accord sur le prix d’acquisition, il devra vous être payé au plus tard 2 ans à compter de la réception en mairie de cette demande ;
Si au bout d’un an aucun accord n’a pu être trouvé, le juge de l’expropriation fixera le prix.
Si la collectivité ne souhaite pas acheter le terrain, l’emplacement réservé est retiré.
Cordialement,


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message