licenciement verbal sans causes réelles et sérieuses

Une réponse pour vos soucis juridiques sur le licenciement, rémunération, discrimination, harcèlement, Rupture de contrat ...
Avatar de l’utilisateur
Alban
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 03 déc. 2015, 15:18

licenciement verbal sans causes réelles et sérieuses

Message par Alban » 03 déc. 2015, 15:36

Bonjour,

Voilà je vous expose mon problème :

je suis employé en CDI depuis juin 2015 a une société d'ambulances à Grenoble.
Le mercredi 25/11/2015 j'ai eu un litige avec mon employeur, qui s'est permis de me licencier verbalement.

les faits :

fonctionnement de la régulation avec une forme de PDA qui sont placés dans chaque véhicule, avec ce PDA nous devons mettre en place étape par étape la prise en charge du patient et ainsi informer notre régulation « toujours via le PDA » que nous sommes disponible.

nous déposons notre patient précédente à AGDUC à 12H00 et restons en attente au CHU jusqu’à 12h45. Mon collègue de travail Damien reçois un appel de notre patronne Mme MOREL, elle nous reproche de ne pas avoir appelé notre régulation afin de leurs dirent que nous étions disponible, or sur le système du PDA tout était à jour et donc pour la régulation nous étions prêt à repartir sur une autre intervention.

suite à cette appel. Elle nous envoies un transport sur notre PDA, nous prenons la direction requise « Grenoble centre », pendant le trajet entre le CHU et le lieu de prise en charge je reçois un appel de Mme MOREL, qui me reproche de ne pas travailler assez vite que de ce fait nous allons pas pouvoir continuer comme ceci et qu’elle envisager de me licencier, de là j’essaie d’avoir des explications rationnelles à cette appel, mais aucunes réponses cohérente de sa part. Je décide donc d’annuler le transport que la régulation nous avait envoyé et de rentrer au bureau pour pouvoir avoir des explications sur cette appel.

Arrivé à son bureau Mme Morel se permet de me pousser physiquement de son bureau et me manque de respect en me demandant de « dégager ». remplit par l’excitation Mme Morel refuse de me parler, elle décide de vouloir effectuer le transport que j’avais annulé, moi lui « courant » après pour essayer de savoir ce qu’elle me reproche, elle me lance haut est fort « tu es viré, je ne veux plus te voir dans l’entreprise » sans même une explication, de ce fait je m’exécute et quitte mon poste de travail.

 ce jour 01/12/2015 je ne sais toujours pas pourquoi je suis licencié, j’émets hypothèse qu’elle me reproche d’être rester trop longtemps en attente au pool du CHU « 45 minutes », mais le problème de vient pas de moi, mais de la régulation qui na pas sut m’envoyer un transport dans les temps. ( c'est mon quotidien d'attendre, il m'arrive parfois d'attendre 1h sans même recevoir un transport.. et on me la jamais reproché!)


Suite a ces faits : je me rends directement à l'inspection du travail et je leurs demandent conseils, ils me disent de lui faire parvenir un courrier d'acceptation de licenciement, et la je fais une grosse erreur, je vais donner main à main ce courrier à la secrétaire, qui le remet ensuite à la patronne. deux jours se passe et je reçois une lettre recommandé de Mme Morel qui me reproche d'avoir quitté mon poste de travail le mercredi 25 novembre de la elle décide de me mettre en demeure.
la réponse de ma part a était de lui renvoyer une lettre cette fois ci en recommandé ou je lui explique tout les faits, et je lui propose une procédure légale de sa part, a défaut je pourrai saisir le conseil des prud'hommes.

a ce jour je n'est pas de réponse de mon précédent courrier..
Que faire je suis perdu? suis-je vraiment dans mes droits comme l'inspection du travail me la dit?


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14425
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: licenciement verbal sans causes réelles et sérieuses

Message par Moderateur-01 » 04 déc. 2015, 15:44

Bonjour,
Un licenciement ne peut pas être verbal. Vus devez alors reprendre votre poste si non votre employeur peut vous licencier pour un abandon de poste.
Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
LE BRET
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : 01 sept. 2016, 08:27

Re: licenciement verbal sans causes réelles et sérieuses

Message par LE BRET » 01 sept. 2016, 18:19

En espérant que ce message ne vienne pas trop tard. Le licenciement incombe à l employeur. Tu aurais dû demander ton certificat de travail, ton attestation Assedic et les indemnités de licenciement. En cas de refus de ton employeur, tu aurais dû te pourvoir chez les prudhommes. Lisez ceci http://www.lailler-avocat.com/licenciem ... u-salarie/


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message