Inaptitude , loi 17 août 2015 "rebsamen" , délai licenciiment

Une réponse pour vos soucis juridiques sur le licenciement, rémunération, discrimination, harcèlement, Rupture de contrat ...
Avatar de l’utilisateur
Ciloup
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 31 août 2016, 21:47

Inaptitude , loi 17 août 2015 "rebsamen" , délai licenciiment

Message par Ciloup » 31 août 2016, 21:53

Bonjour ,
Actuellemeng en procédure d'inaptitude , j'ai mon deuxieme rendez vous chez la medecine du travail lundi ,il compte me mèttre en inaptitude , sans possibilité de reclassement grâce au " tôut maintien du salarié dans l'entreprise serai gravement préjudiciable à la sante du salarié " je suis en maladie professionnel suite à des allergies respiratoires et cutanée au produits que j'utilise , je suis esthéticienne .
Ma question est : combien de temps va avoir l'employeur pour me licencier ?
Mon rendez vous sera le 5 septembre , j'ai la possibilité de commencer un emploi le 12 septembre , vais je pouvoir le prendre ?


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14423
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Inaptitude , loi 17 août 2015 "rebsamen" , délai licenciiment

Message par Moderateur-01 » 01 sept. 2016, 17:06

Bonjour,
Lorsqu’ aucune solution de reclassement n’est possible, l’employeur doit : soit licencier le salarié dans un délai d’un mois suivant l’avis d’inaptitude, soit reprendre le versement du salaire.
Ainsi un salarié qui fait l’objet d’une procédure d’inaptitude n’est pas payé par l’employeur durant la procédure de déclaration d’inaptitude, c'est-à-dire pendant le mois à compter du 2ème examen médical, au cours duquel l’employeur recherche un reclassement pour le salarié.
Si le salarié n’est pas reclassé dans l’entreprise à l’issue de ce mois qui suit le 2ème examen médical, ou licencié, l’employeur est tenu de lui verser, dès l’expiration de ce délai, le salaire correspondant à l’emploi qu’il occupait avant la suspension de son contrat de travail ( Article L. 1226-4 du code du travail, ancien article L.122-24-4, alinéas 3 et 4).

Cordialement,


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message