Chômage si démission après déménagement ?

Une réponse pour vos soucis juridiques sur le licenciement, rémunération, discrimination, harcèlement, Rupture de contrat ...
Avatar de l’utilisateur
AntoineP
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 24 avr. 2017, 17:40

Chômage si démission après déménagement ?

Message par AntoineP » 24 avr. 2017, 17:55

Bonjour,

Je souhaite quitter mon entreprise à Besançon où je suis actuellement en CDI depuis septembre 2015, car je déménage à plus d'1h30 d'ici (frontière suisse) avec mon amie: par conséquent, je voudrais toucher le chômage le temps de trouver un nouvel emploi non loin de mon futur nouveau domicile (en l'occurrence en Suisse). J'ai lu que je pouvais l'avoir si je démissionnais simplement en le justifiant par le fait que je suive ma copine qui déménage avec moi (elle était au chômage depuis janvier mais a trouvé un nouveau travail à Lausanne, d'où le déménagement à la frontière). Est-ce exact ? Si non, quelles sont les formalités qui m'ont échappé ? Je dois préciser que ma copine vit, depuis janvier, encore avec moi à côté de Besançon mais ne figure pas sur le bail. Nous quittons cet appartement au 31 Mai et sommes encore en phase de recherche d'un nouvel appartement.
Merci d'avance pour la/les réponse(s) apportée(s).


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14244
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Chômage si démission après déménagement ?

Message par Moderateur-01 » 25 avr. 2017, 18:28

La démission pour rapprochement de conjoint s’adresse à toutes les personnes devant changer de résidence pour suivre leur conjoint. Quand ce changement de résidence rend impossible, pour une raison de distance, la continuité du contrat de travail, le ou la salarié(e) peut démissionner de façon légitime. On entend par "conjoint" l’époux en union maritale, le partenaire de pacte civil de solidarité (PACS) ou le concubin.
La démission pour rapprochement de conjoint rentre dans le champ des démissions légitimes si le conjoint suivi fait l’objet d’une mutation au sein de son entreprise. Ou encore s’il change d’employeur ou retrouve un emploi après une période d’inactivité professionnelle. si la démission pour rapprochement de conjoint est considérée comme légitime, alors la personne pourra percevoir ses indemnisations au bout des 7 jours incompressibles au titre du délai de carence de Pôle emploi. Tout comme pour un licenciement ou une rupture conventionnelle du contrat de travail.Cordialement,


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message