Accusé à tors par un policier de violences conjugales

Nos avocats vous répondent sur vos questions sur le Divorce, Séparation, Pension alimentaire, Garde des enfants, Adoption ...
Avatar de l’utilisateur
Simon12
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Inscription : 26 sept. 2016, 13:02

Accusé à tors par un policier de violences conjugales

Message par Simon12 » 26 sept. 2016, 13:38

Bonjour,

Suite un une opération chirurgicale qu'a subit notre fils, le personnel nous a dit qu'il était en salle de réveille et qu'il allait monter en chambre dans 2h.

Avec ma femme nous avons décidé de sortir manger un morceau. Au coin de la rue, nous ne sommes pas tombé d'accord sur la direction à suivre, je privilégier un bon resto plus loin et elle un tout prêt pour revenir plus vite, suite a se différent d'idées, nos voies se sont un peu élevés dans la rue (pas de violences, pas d'insultes, même pas de cris).
Dans cette instant exact d'échange qui a durée 10 secondes, une patrouille de police passait, j'ai vu donc 2 policiers débarquer, il y avait parmi eux un qui était très agressif, il m'a plaqué contre le mur et m'a menacé de m'emmener au poste pour y répondre de l'accusation de violences conjugales envers ma femme. Ce dernier n'a pas arrêter de me demander de lui raconté se qui c'est passé, je répondais "rien Mr l'agent", magret ça il ne m'a pas lâché et a continué a m'intimider et a me menacer.

je lui est demander d'aller demander a ma femme se qu'elle a à dire, mais il a refusé. il m'a posé la question une dizaines de fois, puis j'ai fini par lui dire que "le petit était très malade et que j’étais très fatigué puis que nous allions mangé un morceau avec la maman et que je ne lui ai jamais fait de mal". Suite a cela, il est partit voir ma femme et lui a poser 2 questions sur "la violence" et elle a dit que je n'avais rien fait de mal.

L'agent reviens vers moi et me dit qu'il n'allais pas m'emmener cette fois, puis il m'a dit qu'il y aller avoir des poursuites suite a cet "incident".

Moi je pensais qu'il m’intimidais puisqu'il n'a rien vu ni rien entendu qui lui permet de m’accuser (puisque a la base il ne s’était rien passé a part une différence sur le direction a suivre pour manger), puis il n'a même pas demandé la pièce d'identité de ma femme, de plus, il est parti en me laissant en compagnie de ma femme sans même s’assurer que "tout aller bien entre nous".

15jours après, je viens de recevoir une convocation au poste de police de ma ville.

- Je ne sais pas quoi faire ? avec ma femme nous sommes d'accord pour dire qu'il ne s’était rien passé, puis que c'est ce policier qui a exagéré dans son intervention !
- Puis, pourquoi personne ne demande l'avis de ma femme ?
- Comment c'est possible d’être accusé si lourdement sans que personne (ma femme, mes voisins, un passant) ne c'est plein de moi ?

SVP, je demande conseille.


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14423
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Accusé à tors par un policier de violences conjugales

Message par Moderateur-01 » 26 sept. 2016, 20:09

Bonjour,
Vous devez y aller a cette convocation et contester les faits qu'il vous reproche. Vous ne risquez rien puisque vous n’êtes pas l'auteur de ces violences.
Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
Simon12
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Inscription : 26 sept. 2016, 13:02

Re: Accusé à tors par un policier de violences conjugales

Message par Simon12 » 28 sept. 2016, 16:22

Bonjour,
Tout d'abord, merci pour votre réponse.
Je me suis rendu a ce rendez-vous et à la fin il c'est avéré que c’était pour un pv que l'administration n'arrivait pas a me remettre car j'ai déménagé 2 fois dans un temps très court.
Merci.


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message