Suspension de permis pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Sujets de Droit pénal, enquête, procès, auteurs, victimes
Avatar de l’utilisateur
Nerwald
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 01 oct. 2016, 11:53

Suspension de permis pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Message par Nerwald » 01 oct. 2016, 12:57

Bonjour Maître, je viens de me faire retirer le permis pour la seconde fois pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. J'ai reçu aujourd'hui la suspension de 6 mois et je n'ai pas fait de demande de contre-expertise pour l'analyse sanguine... J'aurais 4 questions :

La 1ère, on voit beaucoup sur internet que la prise de sang à l'hôpital doit être faite par le médecin, est-ce un vice de procédure si elle est effectuée par une infirmière? (sachant que c'est bien le médecin qui a signé les papiers)

La 2ème, y-a-t-il un délai pour me notifier les taux de drogue décelés dans ma prise de sang? Car à ce jour je n'ai toujours rien eu, et à ma première infraction on me l'a notifié APRES la récupération de mon permis suite aux 3 mois de suspension...

La 3ème, je n'ai jamais été en garde à vue suite à la rétention de mon permis...est ce normal?

La 4ème, Les gendarmes m'ont retiré un permis prorogé (je l'avais récupéré le 1er septembre)...entre temps j'ai reçu mon permis définitif et aucune demande pour le ramener à la préfecture...Me donne-t-il droit à la conduite?

Merci d'avance pour votre aide

Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14221
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Suspension de permis pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Message par Moderateur-01 » 03 oct. 2016, 17:44

Bonjour,
En principe seuls les médecins sont autorisés à effectuer les prises de sang destinées à vérifier le taux d’alcool ou la présence de stupéfiant à la suite d’un dépistage positif. Mas depuis 2011 à l’occasion d’un contrôle routier, pourront être effectués par des infirmiers dans le cadre d’un protocole. Donc théoriquement (et légalement) réalisée par un médecin, ce qui peut être exigé par les forces de l'ordre , mais en pratique réalisée par une infirmière, devant les forces de l'ordre avec un kit de prélèvement spécifique avec étiquetage scellé.
Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
Me SEBAN
Avocat
Avocat
Messages : 31
Inscription : 12 févr. 2016, 10:30
Localisation : Paris
Contact :

Re: Suspension de permis pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Message par Me SEBAN » 19 oct. 2016, 11:48

Bonjour,
Il est difficile de répondre à ces questions sans avoir plus de précisions.
Vous allez faire l'objet d'une convocation devant le tribunal correctionnel.
Attention en tant que récidiviste, l'annulation de votre permis de conduire est automatique.
je vous conseille de vous rapprocher d'un avocat afin qu'il puisse vous assister lors de cette audience.
Je reste à votre disposition pour toute information compélmentaire.
Cdt,
Me SEBAN, Avocat à la Cour
http://www.maitreseban.fr

Répondre