Peut-on vivre sur un terrain non constructible, avec une Tiny House ?

Des litiges et problèmes liés à la vente, achat, location d'un bien immobilier. travaux de propriété ou réparation ...

Peut-on vivre sur un terrain non constructible, avec une Tiny House ?

Avatar de l’utilisateur

Messagepar ElodieV » 01 Mai 2016, 20:18
Membre depuis 01 Mai 2016, 20:15

Nouveau membre 3 Messages


Bonjour,

je vous remercie d'avance pour la réponse que vous pourrez apporter à ma question.

Je désire faire construire une Tiny House de moins de 20^m2. À terme elle serait autonome sur le plan de l'eau (toilettes biologiques, récupération d'eau de pluie) et de l'électricité (panneaux solaires).

Est-il possible d'habiter à l'année sur un terrain non constructible avec sa Tiny House sans roues ? À quelles conditions ?

Plus généralement, sur quel type de terrain habiter avec une Tiny House et à quelles conditions ? (si possible, merci de me répondre pour les deux cas de figures : avec et sans roues).

Merci beaucoup d'avance,
Elodie.

Re: Peut-on vivre sur un terrain non constructible, avec une Tiny Hous

Avatar de l’utilisateur

Messagepar Moderateur-01 » 02 Mai 2016, 18:33
Membre depuis 03 Nov 2013, 17:51

Modérateur 13129 Messages


La loi ALUR (loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové), adoptée le 20 février 2014 contient des dispositions relatives aux habitats non traditionnels, habitats mobiles et habitats démontables constituant l’habitat permanent de leurs utilisateurs. Il peut s’agir de caravanes, ou également de mobiles home, tipis ou yourtes.
La loi ALUR pose le principe que les documents d’urbanisme doivent tenir compte de tous les types d’habitat. Elle modifie en effet l’article L 121-1 du Code de l’urbanisme, qui prévoit désormais la prise en compte par les documents d’urbanisme « des besoins présents et futurs de l’ensemble des modes d’habitat ». Le même article est modifié de manière à ce que soient également pris en compte par ces documents les besoins en matière de mobilité.
La loi étend par ailleurs le régime jusque là prévu par le code de l’urbanisme pour les caravanes, à d’autres types d’habitat. Ainsi , selon l’article L 444-1 du Code de l’urbanisme, dans sa rédaction issue de la loi ALUR, les aménagements de terrains destinés à l’installation de résidences démontables ou de résidences mobiles sont soumis à permis d’aménager ou à déclaration préalable.
La loi prévoit également que les terrains destinés à accueillir des résidences démontables constituant l’habitat permanent de leurs utilisateurs devront avoir fait l’objet des travaux nécessaires portant sur les réseaux publics de distribution d’eau, d’assainissement ou de distribution d’électricité. Ces terrains pourront être autorisés dans des secteurs de taille et de capacité d’accueil limités et délimités par le PLU.
Ainsi Un décret d'application du 27 avril 2015 affine les règles de nombre de points et les mesures listées dans ce décret de la loi Macron sont entrées en application le 1er juillet 2015. Selon la notice du décret, un des objectifs du texte est « de prendre en compte l'ensemble des modes d'habitat ».

Selon la nouvelle définition donnée par le décret, une habitation mobile est une résidence aisément démontable à tout moment. Ses utilisateurs y résident en permanence ou au moins huit mois par an. Ce sont des habitats qui ne possèdent pas de fondation mais disposent d'équipements intérieurs ou extérieurs.

Le décret énumère les formalités indispensables à leur installation. Le plan local d'urbanisme (PLU) définit les terrains sur lesquels ces habitations mobiles ou démontables peuvent être installées, que ce soit en zone urbaine ou bien dans des zones en principe non constructibles comme des parcelles agricoles, naturelles ou forestières. Le propriétaire du logement devra remplir une déclaration préalable. Sauf au cas où il installerait « au moins deux habitats, constituant une surface de plancher totale supérieure à 40 m² ». L'obtention d'un permis d'aménager sera alors exigée. Si le terrain n'est pas desservi par les réseaux publics (eau, assainissement, électricité), il pourra être autorisé à installer ses propres équipements. Encourager l'autonomie des habitations (grâce au photovoltaïque, à la filtration de l'eau…) laisse les municipalités libres d'investir ou non dans de nouveaux réseaux. Lorsque la « résidence démontable » n'est pas raccordée aux réseaux publics, une attestation devra être fournie. Elle permettra « de s'assurer du respect des règles d'hygiène et de sécurité, notamment de sécurité contre les incendies, ainsi que des conditions dans lesquelles sont satisfaits les besoins des occupants en eau, assainissement et électricité ». En France, la Tiny House est considérée par la loi comme une remorque homologuée avec un chargement de bois très bien agencé dessus.
Ajouter des roues, même si l’on n’a pas l’intention de se déplacer souvent, cela permet de convertir le statut de l’habitation en chargement.
Cordialement,

Re: Peut-on vivre sur un terrain non constructible, avec une Tiny Hous

Avatar de l’utilisateur

Messagepar ElodieV » 07 Mai 2016, 19:59
Membre depuis 01 Mai 2016, 20:15

Nouveau membre 3 Messages


Merci beaucoup !

D'autres questions en relation :

Un avis sur Juridissimo comme signe de remerciement. Merci

Avis pour juridissimo.com

Retourner vers Droit Immobilier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

A propos

Aide Juridique En Ligne

Juridissimo un site de conseil Gratuit qui vous offre un conseil juridique en ligne destinée aux internautes ayant des problèmes juridiques et qui recherchant des réponses urgentes et immédiates gratuitement. Sur le forum juridique, vous pouvez poser vos questions directement en ligne à un consultant ou un juriste.

Avocat en ligne

Juridissimo vous met en Relation avec un avocat spécialisé qui vous assistera juridiquement. Nos avocats en ligne sont spécialisés dans différents domaines de droit (Droit civil, droit de travail, Droit immobilier, etc. ...). Notre conseiller juridique en ligne vous propose des réponses claires pour vous aider à résoudre vos problèmes juridiques.

Conseil Juridique gratuit

Vous souhaitiez avoir quelques informations juridiques avant de vous lancer dans les procédures judiciaires. Juridissimo vous permettra de bénéficier des services d'un avocat gratuit. Notre services d'avocat en ligne est accessible pour tout type de consultation (consultation avocat gratuit, conseil juridique gratuit, assistance juridiques, aide juridictionnelle). Ces consultations en ligne sont très pratiques non seulement par leurs gratuité mais aussi par la qualité de ces prestations grâce leur côté sérieux, accessible et rapide.

Consultation Avocat gratuit

Vous cherchez un avocat pour un conseil juridique ou pour obtenir une information précieuse d'un juriste, c'est simple. Il vous suffit de s'inscrire sur le forum et de poser votre question juridique. Un de nos conseillers juridiques viendra vous réponde et vous apporte l'aide juridique relatives à votre problème.