Bailleur qui ment et qui triche : pas de DPE, frais non conformes, etc

Des litiges et problèmes liés à la vente, achat, location d'un bien immobilier. travaux de propriété ou réparation ...

Bailleur qui ment et qui triche : pas de DPE, frais non conformes, etc

Avatar de l’utilisateur

Messagepar Justlibre » 25 Avr 2016, 18:41
Membre depuis 25 Avr 2016, 17:55

Nouveau membre 1 Messages


Bonjour,

Je viens de quitter un logement où je me rendais malade, j'y ai habité à peine un an. J'ai rencontré bon nombre de difficultés que j'ai exposées à mon bailleur lorsque j'ai expliqué les raisons de mon départ après moins d'un an d'occupation.

Pour commencer à raconter les faits : Je souffre d'une hypersensibilité sensorielle (je suis autiste Asperger), j'ai donc quitté mon ancien logement à Nice parce qu'il était situé sur une cour mais très bruyante, j'ai quitté aussi ce département pour des raisons de maltraitance psychologique et autres raisons plus techniques. Donc j'avais hâte de trouver un havre de paix et il m'avait semblé l'avoir trouvé à Marseille, après avoir visité bon nombre de logements tous plus exposés au bruit les uns que les autres.

Il y avait quelques travaux de rénovation à faire, mais l'agence était prête à me consentir deux mois de gratuité de loyer pour trouver une compensation. J'étais un peu stressée, car je me suis endettée auprès de ma banque pour pouvoir déménager et effectuer des travaux indispensables pour mon installation et pour racheter quelques meubles.

Donc lorsque j'ai signé le bail en mars 2015, j'étais si contente et si pressée d'y entrer que j'ai peut être perdu de vue quelques "détails" qui ont à ce jour son importance.

1. La cave promise n'existe plus après l'état des lieux d'entrée.
2. Il n'y a pas de plaque de cuisson mentionnée dans le bail (bon, j'avoue que j'avais ma cuisinière au départ, mais lorsque celle ci est tombée en panne à peine 6 mois après - à cause de l'installation électrique ? Je ne saurais dire, chacun rejetant la faute sur l'autre, il me fallait de toute façon racheter un appareil pour cuisiner).
3. Il n'y a pas d'alarme non plus mentionnée dans le bail.

Par la suite, on a régulièrement retiré mon nom de la boîte aux lettres, j'ai mis au moins deux semaines pour avoir la possibilité d'accéder à la boîte aux lettres, le bailleur m'envoyant vers le gardien.

Les toilettes fonctionnaient mal, j'ai téléphoné et envoyé des sms à mon bailleur, il m'a simplement répondu que c'était un problème de copropriété et qu'il me fallait voir avec le gardien. Rien n'a été fait.

Pas si tranquille que ça, le simple vitrage me donnant l'impression de dormir dans la rue, j'étais même prête à entamer moi même les travaux et les payer pour mon confort, mais la voisine d'en face m'a dit que ce n'était pas à moi de payer mais au propriétaire, j'ai donc mis un terme à cette démarche. Je me suis dit que j'allais voir le premier hiver si les chauffages étaient trop énergivores (ben oui, je n'avais pas de diagnostic DPE et je viens d'apprendre seulement qu'il était obligatoire et c'est EDF qui me l'a dit car je me retrouve avec une facture de plus de 1100 euros d'électricité - alors que j'étais mensualisée), je voulais les remplacer. J'en ai même acheté un petit à bain d'huile pour le salon car les deux chauffages ne chauffaient que le mur et comme il y avait des infiltrations d'air, ils étaient parfaitement inutiles.

Bref, le cauchemar. Lorsque j'ai retrouvé le papier de l'annonce à laquelle j'avais répondu, je me suis aperçue en fait que j'avais été aussi volée sur les frais d'agence, de 200 euros. En fait, les "cadeaux" qu'on me faisait n'en étaient pas. D'autant que lorsque j'ai envoyé le préavis de départ, j'ai été redirigée vers l'agence (oui c'est le syndic qui m'a fait signer le bail et fait l'état des lieux, mais l'agence qui m'a contactée pour l'état des lieux de sortie) qui avait mis le bien en ligne.

D'ailleurs c'est écrit que le DPE est en cours.... en cours de quoi, on ne sait pas, mais bon, je ne l'ai jamais eu. Pas plus que le bilan des frais de copropriété, comme je l'avais des autres bailleurs jusque là. Parfois même deux fois par an. Pourtant, on nous demandait de relever les compteurs d'eau 4 fois au moins dans l'année ! On se demande pourquoi si on n'a jamais le compte rendu de ce qu'on a consommé !

Bref, le monsieur de l'agence programme l'état des lieux à ma convenance, lors de sa première visite pour faire visiter le bien à d'autres locataires, il me dit que j'ai fait un gros boulot de peinture, bref, il est rassurant. Mais c'est un tout autre discours que j'ai à l'état des lieux de sortie. D'ailleurs le jour de l'état des lieux de sortie, comme je lui explique que j'ai déménagé sur Arles, j'ai un train à prendre à 16h35 et l'état des lieux était à 14h30. Il a tellement traîné que j'ai du courir pour attraper mon train et j'ai failli le rater. Ma fille handicapée était avec moi. Elle m'a vue pleurer en partant. Bref, l'angoisse totale.

Le type a chipoté sur des nuances dans ma façon de peindre. Il m'a accusée d'avoir peint autour des tableaux que j'avais posé, alors qu'on voyait bien que la peinture n'avait aucun rapport avec le papier peint que j'ai décollé (et d'ailleurs j'ai découvert beaucoup de trous dans les murs que j'ai rebouchés, car il y avait des courants d'air), le fait est que le soleil avait éclairci autour des tableaux et que le fond était un peu plus foncé.... je n'y suis pour rien, je ne pouvais pas repeindre par dessus car l'appartement était encombré de cartons et de meubles et j'ai expliqué que ce n'était pas de mon fait, mais il me l'a reproché, il m'a dit que l'appartement était sale alors que j'étais en train de nettoyer l'appartement lorsqu'il est arrivé avec ses visiteurs. Ce que j'ai trouvé anormal, mais bon, je voulais partir au plus vite.

Ils m'ont fait perdre un temps fou pour finalement me faire sentir que le type chipotait pour pouvoir garder la caution, mais je ressens une terrible injustice. D'autant que mon crétin de conseiller clientèle à la banque a fait un virement que je lui ai demandé d'annuler (virement permanent je précise) et qu'il me dit qu'il ne peut rien faire à part demander bien poliment à ce syndic de me rembourser. Or, ça fait au moins deux semaines et je suis amputée de 340 euros dans mon budget (en fait, ils ont perçu les allocations logement, donc je n'avais pas besoin de payer le loyer et il y a même un reliquat de cette allocation qui doit m'être rendue, mais pas encore fait. J'ai quitté le bien le 7 avril 2016).

Je me retrouve à devoir échelonner un paiement pour une facture EDF infernale. Je me rends compte que si j'avais eu avant les éléments je n'aurais pas peut être pas accepté cet "arrangement" pour deux mois de loyer au risque que ça me soit reproché par la suite dans le but de récupérer ma caution. Je suis dégoûtée et en plus, j'ai perdu de l'argent à cause de ce banquier. Que puis-je faire ? Je devrais être heureuse de cette nouvelle vie, j'aime le lieu où je suis, mais là, je vis un enfer à cause de ces gens qui m'ont blessée et traitée de sale, alors que j'ai porté moi même la moquette jusqu'à l'entrée de la résidence dans l'espace réservé aux ordures, leur sale moquette pourrie pleine de puces et qui tombait en poudre. J'ai remplacé la moquette des deux chambres, il prétend que je l'ai usée. Comment peut on user une moquette en un an ? Je n'ai pas roulé en 4x4 dessus ! J'ai refait la peinture de la salle de bain alors qu'il y avait un dégât des eaux qui apparemment n'avait pas été déclaré, je l'ai signalé aussi mais on m'a dit qu'ils n'étaient pas au courant. On m'a reproché mon manque de savoir faire en peinture. Non mais là vraiment.... C'est pas deux mois de remise qu'il faudrait pour tout refaire, mais 5 ans !

Je vous remercie par avance.
Bonne soirée.

Re: Bailleur qui ment et qui triche : pas de DPE, frais non conformes,

Avatar de l’utilisateur

Messagepar Moderateur-01 » 26 Avr 2016, 17:05
Membre depuis 03 Nov 2013, 17:51

Modérateur 13203 Messages


Bonjour,
Dans ce cas nous vous invitons a faire un recours auprès de la commission départementale de conciliation. Ainsi vous pouvez saisir l'ADIL.
Cordialement,

D'autres questions en relation :

Un avis sur Juridissimo comme signe de remerciement. Merci

Avis pour juridissimo.com

Retourner vers Droit Immobilier

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

A propos

Aide Juridique En Ligne

Juridissimo un site de conseil Gratuit qui vous offre un conseil juridique en ligne destinée aux internautes ayant des problèmes juridiques et qui recherchant des réponses urgentes et immédiates gratuitement. Sur le forum juridique, vous pouvez poser vos questions directement en ligne à un consultant ou un juriste.

Avocat en ligne

Juridissimo vous met en Relation avec un avocat spécialisé qui vous assistera juridiquement. Nos avocats en ligne sont spécialisés dans différents domaines de droit (Droit civil, droit de travail, Droit immobilier, etc. ...). Notre conseiller juridique en ligne vous propose des réponses claires pour vous aider à résoudre vos problèmes juridiques.

Conseil Juridique gratuit

Vous souhaitiez avoir quelques informations juridiques avant de vous lancer dans les procédures judiciaires. Juridissimo vous permettra de bénéficier des services d'un avocat gratuit. Notre services d'avocat en ligne est accessible pour tout type de consultation (consultation avocat gratuit, conseil juridique gratuit, assistance juridiques, aide juridictionnelle). Ces consultations en ligne sont très pratiques non seulement par leurs gratuité mais aussi par la qualité de ces prestations grâce leur côté sérieux, accessible et rapide.

Consultation Avocat gratuit

Vous cherchez un avocat pour un conseil juridique ou pour obtenir une information précieuse d'un juriste, c'est simple. Il vous suffit de s'inscrire sur le forum et de poser votre question juridique. Un de nos conseillers juridiques viendra vous réponde et vous apporte l'aide juridique relatives à votre problème.