Journées de récupération à payer avant licenciement ?

Une réponse pour vos soucis juridiques sur le licenciement, rémunération, discrimination, harcèlement, Rupture de contrat ...

Journées de récupération à payer avant licenciement ?

Avatar de l’utilisateur

Messagepar venon » 20 Fév 2016, 17:29
Membre depuis 15 Oct 2015, 06:35

Amateur 14 Messages


Bonjour,
Je suis actuellement en accident du travail (burn-out + malaise). Je vais tout doucement vers un licenciement pour inaptitude. Il se trouve que pendant que je travaillais, il m'arrivait de travailler des jours "en plus" de mon temps partiel, pour répondre à des sollicitations (surplus de charge de travail). Habituellement, je "récupérais" ces jours en ne venant pas travailler en été le nombre de jours correspondant. Tout cela faisant l'objet d'échanges de mails avec mon N+1 et copie aux RH, mais bien entendu la possibilité d'être rémunéré en heures supplémentaires n'a jamais été envisagée...
Je ne souhaiterais pas quitter l'entreprise sans que ces journées (encore 7) me soient rendues, mais comme je ne pourrais pas les récupérer en journées libres, je souhaite qu'elles me soient payées. Certaines dates de 2014. Comment faire en sorte qu'elles me soient payées au salaire correspondant de l'époque (je gagnais plus qu'aujourd'hui en AT, que j'ai eu après un long arrêt maladie) ?
Et seconde question : j'ai là me semble-t-il une preuve que je devais travailler davantage que ce qui était prévu su mon temps partiel, pour pouvoir répondre à la charge. Cela a fini en burn-out, et cependant ces heures supplémentaires n'ont jamais été payées comme telles.
Puis-je en tirer un quelconque argument dans le cadre d'une procédure envers mon employeur après (ou avant) le licenciement ?
S'agit-il d'une preuve d'heures supplémentaires non rémunérées en tant que telles ?
Merci de vos précieux conseils.
Cordialement,
R

Re: Journées de récupération à payer avant licenciement ?

Avatar de l’utilisateur

Messagepar Moderateur-01 » 22 Fév 2016, 17:54
Membre depuis 03 Nov 2013, 17:51

Modérateur 13647 Messages


Bonjour,
Nous vous confirmons que le refus de l'employeur de payer des heures supplémentaires de travail dont l'existence est incontestable est un fait fautif de l'employeur dont le salarié peut prendre acte pour rompre le contrat de travail et réclamer ensuite au conseil des prud'hommes l'indemnisation du préjudice subi.
Pour étayer votre demande en paiement d'heures supplémentaires il faut déjà que vous puissiez administrer la preuve de leur existence.
En effet, le juge examine les éléments que le salarié va fournir, afin de justifier de sa demande de paiement d’heures supplémentaires; la cour de cassation a précisé que le salarié doit étayer sa demande en produisant des éléments qui soient suffisamment précis pour permettre à l’employeur d’y répondre en fournissant ses propres éléments; le salarié peut ainsi produire des décomptes, même établi au crayon et mois par mois (Cass. soc. 24 novembre 2010 n°09-40928) ou mentionnant un nombre d’heures supplémentaires forfaitisées à une moyenne de cinq heures supplémentaires par jour (Cass. soc. 3 juillet 2013 n°12-17457 et 12-17594), son agenda, des fiches de présence remplies par lui à la demande de l’employeur (Cass soc. 19 janvier 1999), des attestations d’autres salariés (Cass. soc. 8 décembre 2010 n°09-66138) etc.
Dans un arrêt du 3 juillet 2013, la Cour de cassation rappelle qu’en cas de litige relatif à l’existence ou au nombre d’heures de travail accomplies, il appartient au salarié d’étayer sa demande par la production d’éléments suffisamment précis quant aux horaires effectivement réalisés pour permettre à l’employeur de répondre en fournissant ses propres éléments.
L'employeur et le salarié doivent donc concourir à l'établissement de la réalité des faits si bien que la preuve de l'existence ou de l'inexistence d'heures supplémentaires repose sur l'un comme sur l'autre.
C'est en effet une obligation pour l'employeur que de tenir mensuellement le décompte des heures supplémentaires effectuées par le salarié.
Cordialement,

Re: Journées de récupération à payer avant licenciement ?

Avatar de l’utilisateur

Messagepar venon » 29 Fév 2016, 19:53
Membre depuis 15 Oct 2015, 06:35

Amateur 14 Messages


Merci pour ces éléments très précis dont je prends connaissance à l'instant. Je vais réfléchir à la suite à donner à ma démarche, en conséquence.
Cordialement,

D'autres questions en relation :

Un avis sur Juridissimo comme signe de remerciement. Merci

Avis pour juridissimo.com

Retourner vers Droit du Travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 3 invités

A propos

Aide Juridique En Ligne

Juridissimo un site de conseil Gratuit qui vous offre un conseil juridique en ligne destinée aux internautes ayant des problèmes juridiques et qui recherchant des réponses urgentes et immédiates gratuitement. Sur le forum juridique, vous pouvez poser vos questions directement en ligne à un consultant ou un juriste.

Avocat en ligne

Juridissimo vous met en Relation avec un avocat spécialisé qui vous assistera juridiquement. Nos avocats en ligne sont spécialisés dans différents domaines de droit (Droit civil, droit de travail, Droit immobilier, etc. ...). Notre conseiller juridique en ligne vous propose des réponses claires pour vous aider à résoudre vos problèmes juridiques.

Conseil Juridique gratuit

Vous souhaitiez avoir quelques informations juridiques avant de vous lancer dans les procédures judiciaires. Juridissimo vous permettra de bénéficier des services d'un avocat gratuit. Notre services d'avocat en ligne est accessible pour tout type de consultation (consultation avocat gratuit, conseil juridique gratuit, assistance juridiques, aide juridictionnelle). Ces consultations en ligne sont très pratiques non seulement par leurs gratuité mais aussi par la qualité de ces prestations grâce leur côté sérieux, accessible et rapide.

Consultation Avocat gratuit

Vous cherchez un avocat pour un conseil juridique ou pour obtenir une information précieuse d'un juriste, c'est simple. Il vous suffit de s'inscrire sur le forum et de poser votre question juridique. Un de nos conseillers juridiques viendra vous réponde et vous apporte l'aide juridique relatives à votre problème.
cron