Emploi Avenir - Formation et renouvellement

Une réponse pour vos soucis juridiques sur le licenciement, rémunération, discrimination, harcèlement, Rupture de contrat ...
Avatar de l’utilisateur
webten14
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : 24 mars 2017, 18:38

Emploi Avenir - Formation et renouvellement

Message par webten14 » 24 mars 2017, 19:15

Bonjour,

Merci de m'indiquer si le sujet a déjà été traité.
Étant actuellement employé à temps plein en Emploi Avenir (CDD 35h) dans une association de droit privé (centre social) depuis dix mois, j'ai droit à une formation.

Premièrement, ai-je droit à une formation à temps plein, qui signifie que je ne serai plus sur mon lieu de travail mais uniquement en formation ? Car mon employeur refuse une formation de 27h par semaine.

Dans le cas où mon CDD n'est pas renouvelé, ai-je droit à une allocation de perte d'emploi ou autre ? (chômage,etc.)

Dernièrement, il subsiste un doute quant au renouvellement de mon contrat débuté le 01 juin 2016. J'ai effectué toutes les démarches nécessaires pour ma demande de formation, il ne reste qu'à mon employeur de la faire valider. Pourtant, il refuse sans toutefois me garantir le renouvellement. Est-il en tort ?


Je vous remercie de m'apporter votre aide.


Avatar de l’utilisateur
Moderateur-01
Modérateur
Modérateur
Messages : 14220
Inscription : 03 nov. 2013, 17:51
Twitter ID : juridissimo
Google+ ID : +JuridissimoDotCom

Re: Emploi Avenir - Formation et renouvellement

Message par Moderateur-01 » 27 mars 2017, 15:24

Bonjour,
Un Emploi d’avenir "peut être prolongé au-delà de la durée maximale de trois ans pour permettre au jeune d’achever la formation professionnelle qu’il a engagée" et indique les modalités opérationnelles pour le faire. Elle note que "la durée de prolongation ne peut dépasser le terme de l’action de formation, dans la limite d’une durée totale de l’emploi d’avenir […] de cinq ans" et rappelle que les actions pouvant donner lieu à prolongation sont des "actions de développement des compétences, des formations pré-qualifiantes et qualifiantes" (listées à l’article L.6313-1 du code du travail). L’obligation de former un jeune en emploi d’avenir est une obligation effective. Si l'employeur ne met pas réellement en œuvre des actions de formation il risque un procès pour absence de formation et une requalification du contrat de travail en CDI. Les employeurs de jeunes salariés en Emplois d’avenir doivent a minima s’engager sur des actions d’acquisition de nouvelles compétences", selon la DGEFP qui s’appuie sur un jugement de la Cour de Cassation. Cette dernière estime "qu’une formation d’adaptation au poste de travail ne permet pas à l’employeur d’un contrat aidé (y compris d’un Emploi d’avenir) de remplir ses obligations en termes d’actions de formation". La fin de votre contrat ouvre droit aux allocations de chômages.
Cordialement,


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message